Sexualité

3 facteurs psychologiques qui expliquent l’impuissance masculine

L’impuissance masculine se manifeste par l’incapacité de produire ou de maintenir une érection assez forte pour accomplir une relation sexuelle. Les causes de cette dysfonction érectile sont nombreuses. Elles peuvent être d’ordre physique, psychologique ou même ces deux facteurs combinés. En revanche, les causes psychologiques sont souvent les plus impliquées lorsque ce trouble de l’érection apparaît. Quelles sont alors ses causes de l’impuissance chez l’homme ?

1.      L’anxiété de sa performance sexuelle

L’anxiété de la performance est la principale cause d’impuissance masculine. Elle peut s’installer chez un sujet au début d’une relation. Elle est très fréquente lors d’un premier rapport sexuel avec une nouvelle partenaire. Il est possible que cette anxiété soit temporaire et disparaisse ensuite lorsque la relation s’installe. Cette impuissance due à l’anxiété touche souvent les hommes passés de la cinquantaine et qui se remettent en couple après une période de vie solitaire. Ils craignent de ne plus être désirables ou d’être incapables de rendre leur partenaire heureuse sexuellement. Si un individu se retrouve face à cette situation, il est primordial de parler rapidement de cette dysfonction érectile. Une simple conversation avec son partenaire peut libérer la personne de son anxiété. Plus tôt il en parlera, moins les complications vont apparaître. Si le couple n’arrive pas à gérer la situation, il est possible de trouver de l’aide sur le site http://www.psychologue-woluwe-saint-pierre.be/.

2.      La dépression et le stress

Il est important de préciser que le trouble de l’érection n’est pas obligatoirement lié au sexe. Le stress et la dépression peuvent être des facteurs aggravants de ce dysfonctionnement. Il faut savoir que certains problèmes de la vie professionnelle, personnelle ou financière peuvent affecter la performance sexuelle. C’est pourquoi en cas de stress, l’activité de certaines parties du cerveau diminue. Celle responsable de l’excitation en fait partie. Il est évident que lorsqu’une personne est stressée, elle a du mal à se concentrer. Cela est dû au fait que le stress affecte les hormones. Le taux de testostérone diminue par exemple.

Les signes de la dépression sont :

  • La fatigue
  • le manque de sommeil
  • les mauvaises habitudes alimentaires
  • le manque de confiance en soi.

Les troubles de l’érection sont aussi liés à cette dépression. La présence de la dépression peut aggraver l’impuissance et vice-versa. Dans ce cas, le sujet dépressif doit consulter un médecin. Il est possible qu’une prescription médicamenteuse soit nécessaire pour aider le patient à s’en sortir.

3.      La perte de libido

La perte de libido est un facteur aggravant du trouble de l’érection masculine. En effet, avec l’apparition du trouble de l’érection, l’individu ne ressent plus aucune envie de relation sexuelle. En revanche, les problèmes de couple peuvent aussi causer cette perte de libido. Ainsi, il est conseillé d’en parler avec son partenaire. Une thérapie de couple avec un spécialiste est également nécessaire pour résoudre les causes à l’origine de cette dysfonction érectile. Par contre, il faut savoir que la perte de libido n’est pas toujours liée à un problème personnel. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin, car les troubles de l’érection peuvent être d’origine médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *