traumatisme du divorce
Couple

Le traumatisme du divorce : les étapes pour le soulager

Le divorce, consenti ou non, est toujours une épreuve difficile notamment pour l’esprit. Une désunion peut apparaitre comme la meilleure solution au niveau d’un couple où les deux partenaires n’arrivent plus à s’entendre. Les deux conjoints sentiront souvent un vide ou un type de mal-être qu’ils pourront difficilement exprimer.

Se remettre des tourments d’un divorce

La période post-divorce est l’étape la plus difficile à vivre pour les conjoints qui subissent le divorce. Ceux qui ont choisi de faire un divorce par consentement mutuel peuvent se cacher derrière un masque pour ne pas affronter les difficultés occasionnées par la rupture.

  • Faire un recentrage de ses priorités

Bien que le divorce puisse être une épreuve difficile, il ne faut pas oublier que la vie continue et qu’il faut que vous fassiez preuve de courage pour affronter votre nouveau quotidien. Dans un premier temps, il faudra que vous réussissiez à établir les causes qui vous ont conduit à la rupture. Une fois que vous l’aurez su, vous aurez une idée des erreurs que vous ne répéterez plus à l’avenir. Cette étape est assez éprouvante, et faire une consultation chez un psychologue à Nivelles peut vous être d’une grande aide. En effet, il n’est pas aisé de déterminer votre part de responsabilité dans la rupture, pourtant cette phase est cruciale pour avoir une vie saine dans le futur.

  • S’adapter à sa nouvelle situation

Sortir de la vie de couple et du confort d’un foyer peut apparaitre comme une étape assez délicate à réaliser. Souvent l’ancien partenaire qui ressent le divorce comme un supplice aura tendance à penser à une vengeance. Ce n’est pas un mode de vie saine, car cela favorise la rumination d’idée noire, qui débouchera sur des états d’anxiété ou de dépression. Il faut donc que la personne réussisse à accepter la rupture pour pouvoir continuer sereinement sa vie. Vous avez toute une vie à construire, ne vous accrochez pas à des souvenirs qui ne feront que vous faire du mal. Le suivi par un psychologue est également conseiller pour réussir à franchir cette étape.

Le retour à la vie normale

Le chagrin et la colère générés par le divorce ne doivent pas nuire à l’existence et à l’épanouissement. Les personnes qui se trouvent dans la situation de post divorcé doivent éviter de se refermer sur elle-même.

  • Exprimer ses sentiments par tout moyen

Dans le cadre d’une thérapie psychologique, la personne sera amenée à parler de son mal. Il s’agit de mettre son thérapeute dans la confidence et de lui avouer ce qui vous travaille à la suite du divorce. Le succès du traitement dépend en grande partie de ce que la personne révèlera à son psychologue. Dans d’autres cas, la personne pourra exprimer ses sentiments en pleurant en pensant à sa situation. Cela n’est pas grave, mais il faudra partager ses sentiments avec son entourage, afin de ne pas tomber dans la déprime et l’isolation.

  • Oublier peu à peu sa dépendance du couple

Beaucoup pensent ne pas pouvoir s’en sortir sans leur ancien partenaire. Cependant, il vous faut franchir le pas et essayer de nouvelles choses afin de pouvoir avancer dans la vie. Il n’est pas nécessaire de comparer votre situation à ceux des autres couples divorcés. Toutes les situations ne se ressemblent pas et vous n’avez pas à vous juger constamment sur ce qui a été fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *