troubles psychologiques
Thérapie

La femme et les troubles psychologiques

La femme, paraît-elle, est un être complexe. Elle est à la fois forte et fragile. De son côté, la santé mentale est un état de bien-être. Cet état doit mener à l’accomplissement des objectifs de la femme. Une femme en bonne santé mentale arrive à surmonter les tensions de la vie de tous les jours.

Sachez par ailleurs que ce n’est pas parce que le corps va bien que l’état mental n’est pas à craindre. On considère les troubles psychologiques comme des changements qui affectent la pensée. Ils engendrent de la détresse chez l’individu. Cela lui fait souffrir.

Les troubles psychologiques les plus connus

Tout repose sur le vécu de la personne. Les maladies mentales ne sont pas toutes les mêmes. Elles ne se traitent pas de la même façon. Pour connaître les traitements à adopter pour guérir un trouble psychologique, il faut connaître les facteurs. Pour cela, il est recommandé de prendre contact psychologue à Molenbeek-Saint-Jean. Voici quand même quelques troubles mentaux qui apparaissent fréquemment chez la gente féminine :

  • Les troubles anxieux
  • Les phobies ou peurs diverses
  • Les troubles de panique ou agoraphobie
  • Les troubles obsessionnels et compulsifs (TOC)
  • La dépression
  • Les troubles bipolaires
  • Les troubles psychotiques
  • Les troubles de la personnalité limitée (TPL)
  • Les troubles de stress post-traumatique
  • Les troubles du comportement alimentaires (anorexie ou boulimie)

Les symptômes des troubles psychologiques

Pour pouvoir définir le trouble, il faut voir les symptômes de la maladie. Ces symptômes dépendent encore de la personne atteinte, ainsi que de ses liens et ses relations avec son entourage. On n’oublie pas non plus les facteurs sociaux et économiques. Les signes suivants peuvent alerter sur la santé mentale d’une femme :

  • La perte de mémoire
  • Les difficultés à organiser quelque chose, même la plus basique
  • L’insomnie
  • L’isolement et le refus d’entrer dans des relations
  • La difficulté à s’occuper des obligations professionnelles et familiales
  • La perte d’appétit
  • La difficulté à se concentrer
  • Les nausées
  • L’euphorie ou l’état d’excitation incontrôlé.

L’anxiété, la dépression, et les troubles psychotiques

Être anxieuse, cela arrive à tout le monde. L’anxiété devient un trouble quand elle ne disparaît pas même si la situation préoccupante n’est plus là. Elle rend la personne stressée et la préoccupe fortement ? Il faut se poser des questions quand l’anxiété est ressentie alors qu’il n’y a aucun événement qui peut en être la cause. Elle va empêcher la personne de se comporter de façon naturelle et normale.

Une femme est dite dépressive lorsqu’elle ressent fortement des émotions négatives. C’est-à-dire qu’elle a l’impression que sa vie n’est qu’une souffrance constante. Elle va donc être bloquée et n’aura plus les moyens de remplir ses obligations. Elle ne peut plus reprendre en main sa vie. Les troubles bipolaires et la dépression postnatale en font partie. Ce sont des dépressions occasionnelles.

Les troubles psychotiques affectent également le cerveau comme la pensée, la perception, les croyances. Il se peut que la personne entende des voix dans son intérieur. Parfois, elle croit que d’autres personnes intentent à sa vie. Elle a du mal à faire la différence entre le réel et ce qu’elle perçoit. La schizophrénie, les troubles schizoaffectifs, les troubles délirants font partie des troubles psychotiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *